Calculer le nombre de semaines de grossesse

L’une des questions que se posent régulièrement les femmes qui porte leur premier enfant, est celle de savoir comment calculer les semaines de grossesse. Comme on le sait, la durée normale d’une grossesse est de 9 mois en principe. Et cette durée est déterminée en calculant notamment la grossesse à partir de la période de fécondation jusqu’à celle de l’accouchement. Découvrez dans cet article, comment est-ce que les semaines de grossesse se calculent, afin de déterminer vous-même de combien de temps vous êtes enceinte.

Connaître tout d’abord la différence entre semaines d’aménorrhée et semaines de grossesse

En effet, il existe deux grands procédés qui permettent de déterminer en pratique, l’avancée d’une grossesse chez la femme : le calcul de l’aménorrhée ou le calcul de la semaine de la grossesse encore entendue comme « semaine de grossesse effective ». Le calcul de la semaine de grossesse se fait à partir du jour de la fécondation.

Les semaines d’aménorrhée pour leur part, désignent le nombre de semaines sans menstruations, et qui sont comptabilisées à partir du jour où vous avez commencé à avoir vos dernières règles.

La différence entre ces deux méthodes de calcul fait qu’il existe en pratique un décalage de 2 semaines dans le résultat que vous obtiendrez. Ainsi, selon le calcul de la semaine de grossesse, une grossesse de 9 mois équivaut à 39 semaines. Et selon le calcul d’Aménorrhée, cette même grossesse équivaut à 41 semaines.

Le calcul en semaine d’aménorrhée est la méthode qu’utilisent les médecins.

Calcul de la semaine de grossesse : voici ce qu’il faut faire

Pour déterminer la date à partir de laquelle votre grossesse a commencé, prenez comme date de référence, la période où vous avez eu vos règles pour la dernière fois. A titre d’exemple, si vos dernières règles remontent au 5 mai, alors c’est cette date qu’il faut donner à votre gynéco et il devra commencer à compter les 40 semaines de grossesse à partir de ce jour qui est la date de référence.

Le jour des derniers règles est en effet considéré comme étant la date de référence parce qu’en principe, c’est à cette période-là que se produisent la fécondation et l’ovulation. Toutefois, tout ceci s’opère en fonction du  cycle menstruel de toute une chacune. Ainsi, il est peut arriver qu’on ait une date d’ovulation différente pour les femmes dont le cycle menstruel n’est pas régulier.

Dans la pratique, la détermination de la date exacte de la fécondation reste un véritable casse-tête pour la majorité des femmes qui ne maîtrisent pas toujours, il faut le dire, le jour de leur ovulation. Toutefois, il est quand même possible d’affiner le résultat en se basant sur la date à laquelle vous avez eu votre rapport sexuel. Revenons sur la difficulté soulignée avant, pour dire que c’est elle justement qui explique la préférence des médecins pour le calcul en semaine d’aménorrhée, qui leur permet simplement de comptabiliser les semaines de grossesse à partir de la date du début de vos dernières règles. Et ceci, pour la simple raison qu’il est bien plus facile de déterminer cette date, que celle de l’ovulation.

Par ailleurs, une solution simple se présente comme une alternative pour toutes les femmes qui n’arrivent pas à calculer elles-mêmes leur semaine de grossesse : c’est l’échographie de datation. Il très facile de savoir le nombre de semaine de votre grossesse avec cette échographie. L’échographie de datation qui se fait entre la onzième et la treizième semaine d’aménorrhée permet en effet d’estimer avec précision, l’âge du fœtus selon son niveau de développement, de sorte que vous puissiez connaître exactement le nombre de semaine de votre grossesse.